vendredi 3 décembre 2010

DéCOUVERTE D'UNE NOUVELLE FORME DE VIE à BASE D'ARSENIC PAR LA NASA

Déjà évoquée par des scientifiques dans les années 60,la possibilité d'une forme de vie utilisant de l'arsenic dans son métabolisme avait rapidement été rejeté comme hautement improbable.
Pourtant l'hypothèse était loin d'être farfelue car l'arsenic est le "voisin" du phosphore dans le tableau des éléments atomiques et possède des propriétés très proches.

Hors,suite au " cambriolage" de l' appartement de Ségolène Royal,que l'on attribua dans un premier temps comme une tentative douteuse de celle-ci pour faire parler d'elle dans les médias et d'arborer sa sempiternelle tête de "pauv'petite victime",des enquêteurs ont retrouvé des traces d'outillages ayant pu servir à des expériences scientifiques et surtout cette photo très compromettante montrant la femme politique en compagnie d'un individu plus que suspect...
Une simple prise de sang confirmera que cette histoire est peu banale:il y a aurait assez d'arsenic dans le corps de Ségolène Royale pour décimer une ville de 100 000 habitants...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire