samedi 16 juillet 2011

"Casse-pipe"


Généralement,les petites polémiques politiciennes me laissent de marbre étant donné que le pouvoir réel est depuis l'ère Mitterrand économique mais l'affaire du défilé du 14 juillet est à mon avis symptomatique de l'état de décrépitude intellectuelle de nos dirigeants.
Alors qu'Eva Joly critiquait à juste titre le côté ringard et énergivore de ce rendez-vous annuel et proposait en parallèle une alternative crédible, elle s'est mise à dos tous les passéistes acharnés et tous les crétins xénophobes à dos.

Pourtant l'idée de transformer ce machin inutile et prétentieux en rendez vous citoyen est une occasion rêvée pour mettre par exemple en valeur le travail des associations,pour inciter les Français à prendre des initiatives et pour rappeler que la Démocratie n'est pas apparue spontanément mais qu'elle a été l'enjeu de luttes et que certains efforts sont nécessaires pour la conserver.

Hélas,ce n'est pas demain la v(i)eille que les technocrates catarrheux qui polluent la scène politique renonceront à leurs symboles éculés;le message qu'ils envoient ainsi à la jeunesse est désastreux puisqu'ils lui signifient clairement qu'elle n'est bonne que pour aller au"casse-pipe":en temps de paix travail merdique sous-payé,voire stages(pas payés du tout),en temps de guerre ce sera Vichy bis car comme en 40,les élites gouvernantes seront prêtes à tout compromis pour garder leur train de vie aux dépends de la population.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire