vendredi 9 novembre 2012

Concert de M...




Ayant vu par hasard qu'un célèbre fournisseur internet nous proposait de suivre en direct le concert de "M",auteur-compositeur sur le retour après notamment une collaboration avec la très discutable Vanessa Paradis;je me suis pris au jeu et me suis tapé le spectacle.

Dès le départ,ça s’annonçait moyen:un danseur/chorégraphe/bénéficiaire potentiel des avancées sociales en matière de mariages s'est mis à nous infliger des gesticulations grotesques sur fond d'anciens tubes certifiés du chanteur;ceci dit,le pari était osé:mettre sur un pied d'égalité le nouvel album avec ce qui avait été produit précédemment ne manquait pas de panache.
Hors,première arnaque,le groupe ne jouera que deux ou trois inédits sur 10 titres,de plus,si le guitariste/chanteur fait correctement son boulot,il commet une impardonnable reprise de Jimmy Hendrix (ce n'est pas la première fois d'ailleurs)transformant "Crossroad traffic"en "Bouchons dans la ville"(ce qui a moins de saveur tout de même que la signification originale de"garage à bites") .
Mais attention,le nouveau "M",il est méchant:il vire d'ailleurs le chorégraphe qui le singeait dès le début du concert avec l'emblématique guitare rose,pour se brancher sur le "pur son"(c'est à dire une bande de dégénérés métrosexuels) .
Here comes the Dark Side Of The M:un nouveau titre correct au bout de 20 minutes de concert,puis à peu près rien avant un nouveau truc pseudo planant presque à la fin du concert(la terre oubliée)
Cerise sur le gâteau:un rappel en playback d'une chanson pas terrible commise déjà pendant le concert et qui servira vraisemblablement de single.
Verdict:économisez 20 euros et n'achetez pas le nouvel opus de notre Prince national au rabais,achetez de la vraie musique ou des bouquins,c'est bien les bouquins aussi...

mercredi 7 novembre 2012

On n'a pas tous les jours 20 ans...


Barbie/Turing

Barbie:petit objet mesquin en plastique brillant qui a accompagné des générations d’adolescentes complexées boulimiques,anorexiques,en conflit avec leurs corps tristement organiques,réels,incapables de lutter contre le diktat esthétique de marchands de rêves frelatés.

(Alan)Turing:Scientifique Britannique inventeur du concept d'ordinateur ayant contribué dans les années 40 au déchiffrage du code "Enigma"employé par les nazis et ayant ainsi contribué au succès du débarquement des troupes U.S en Normandie.
Il est aussi le concepteur du"test de Turing" qui permet encore aujourd'hui de faire la distinction entre intelligence artificielle et humaine.
Suite à un sombre scandale lié à son homosexualité,il est contraint dans les années 50 à prendre des hormones de synthèse censées le "viriliser"qui le rendront obèse et perturberont son fonctionnement intellectuel;il se suicidera en 1954...












vendredi 2 novembre 2012

Lobotomie 3):à l'insu de votre plein gré

Les deux documentaires ci dessous se recoupent partiellement :dans le premier,on y explore le monde merveilleux de neuro-marketing,on nous explique comment les grands groupes industriels parviennent à nous transformer en vulgaire animal domestique bavant devant sa pâtée en utilisant un cocktail de vieilles recettes de manipulations mentales  et de recherches dernier cri.
Riez pas,une partie desdites recherches se fait avec l'argent public,vous y repenserez la prochaine fois que vous devrez attendre un mois pour une IRM.

la deuxième vidéo est une conférence animée par un neurochirurgien qui nous explique publications scientifiques à l'appui que notre cher écran télé est en train de nous transformer en crétins illettrés adipeux,des pantins rendus captifs de la petite lucarne par le biais de techniques évoquées ci dessus.
Attention à la tête!




TV Lobotomie - La vérité scientifique sur les... par fsl56-org

Lobotomie 2):sans les mains

Ne vous effrayez pas quand vous verrez que le documentaire que je vous propose dure près de trois heures.
il est extrêmement bien argumenté,articulé en séquences d'une dizaine de minutes et surtout traite d'un sujet crucial.
Si vous prenez des médocs pour dormir,des tranquillisants ou d'autres cochonneries du même acabit,vous DEVEZ voir ce reportage;vous ne considérerez plus votre"traitement" de la même façon!
On parle ici de la situation de la psychiatrie moderne aux États -Unis mais la situation en Europe,notamment en France n'est guère plus reluisante.

Les journalistes expliquent ,témoignages de scientifiques à l'appui que la classification des maladies mentales qu'utilisent la majorité des praticiens n'est qu'une vaste farce sans bases sérieuses,un petit chef d’œuvre d'obscurantisme.
Un petit comité chaperonné par les grands groupes pharmaceutiques se réunit régulièrement pour pondre une nouvelle version de la "bible des psychiatres",inventant de toutes pièces des pathologies correspondant en général à des nouvelles molécules mises sur le marché.
Les tests concernant les effets principaux(curatifs) et secondaires(indésirables voire dangereux)sont sciemment truqués ou présentés de façon douteuse pour pouvoir être approuvés par la FDA(food and drug administration),les médocs sont testés sur des sujets sains,jeunes et sans antécédents alors qu'ils sont destinés souvent à des seniors ou des personnes ayant un passé chargé;les cobayes abandonnent souvent à cause des effets secondaires et ne sont pas comptabilisés dans les statistiques finales.
D'après l'avis d'experts,AUCUN de ses médicaments n'a prouvé son efficacité à long terme;ils ont par contre des effets désastreux sur les patients,provoquant souvent des pathologies graves et aggravent dans certains cas les symptômes censés être soignés;de plus,l'arrêt de ces substances modifiant la structure du cerveau voire du corps tout entier est extrêmement difficile.
Alors qu'il existe des méthodes alternatives ou des rémissions spontanées de troubles mentaux,la voie médicamenteuse est systématiquement privilégiée à cause d'un lobbying féroce des laboratoires concernés.
Le plan marketing des fabricants de cachetons est bien rôdé:démarchage auprès des psychiatres puis des médecins de famille souvent insuffisamment formés pour détecter le côté spécieux de leurs argumentaires,infiltration auprès des écoles et des organismes de santé par le biais de questionnaires orientés,contrôle par les recettes publicitaires de l'immense majorité de la presse médicale,dons d’échantillons auprès des professionnels de santé,campagnes de pubs plus ou moins dissimulées.
Ici,on le voit,le but des grands groupes pharmaceutiques commercialisant des psychotropes n'est pas le bien de ses prochains mais de vendre le maximum de leurs petites pilules miracles comme des bonbons ou des paquets de lessive "capturant"dès le plus jeune âge le consommateur pour le rendre définitivement accro à l'une ou à plusieurs de leurs substances





Ah,merde,j’avais dit que j'essaierais d'être plus léger...

jeudi 1 novembre 2012

Lobotomie 1):à l'ancienne

AVERTISSEMENT:CET ARTICLE CONTIENT DES IMAGES TRÈS CHOQUANTES,MINEURS ET ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR.

Warning:contains graphic matérial



Cette vidéo nous montre la merveilleuse invention du bon docteur Freeman:la lobotomie trans orbitale
Le principe en est extrêmement simple:on assomme la victime avec des chocs électriques ou avec un anesthésique léger(sinon,c'est pas rigolo) puis on insère un petit pic métallique dans la voute orbitale(de l'oeuil ) qui,avec l'aide d'un marteau permettra de casser la fine paroi osseuse pour avoir accès au lobe frontal.
Puis,on insère un guide dans l'ouverture ainsi pratiquée et l'on y fait pénétrer un fin bistouri afin de sectionner les fibres nerveuses.
Le guide est gradué ce qui permet au délicat chirurgien de choisir l'ampleur des lésions"curatives" qu'il souhaite appliquer.
Pour un meilleur balayage,cette opération peut être appliquée des deux côtés.

Évidemment,le résultat de cette joyeuse boucherie est dans le meilleur des cas de transformer le patient en légume ,il était heureusement réservé aux cas considérés comme désespérés,c'est à dire qui n'avait pas répondu favorablement aux bains froids ,mesures de contention diverses,drogues plus ou moins expérimentales (après les années 50)et "électrothérapie".
Malgré un taux de mortalité élevé (au moins 20%) due aux conditions d’hygiène douteuses et à l'incompétence des praticiens (un simple psychiatre n'ayant aucune compétence en chirurgie pouvait faire cette opération présentée comme simple et sans danger après une formation rudimentaire) et de nombreuses séquelles,cette technique barbare ne disparaitra  qu'à la fin des années 50 avec la mise sur le marché des premiers neuroleptiques,certains malades seront malgré tout opérés jusqu'à la fin des années 60.
Le nombre total de lobotomies trans orbitales ou classiques (trou dans la voute crânienne puis bistouri,produit chimique ou cautérisation) n'est pas connu mais est estimé entre 40.000 et 100.000,elles étaient perçues à l'époque pour les soignants peu nombreux et la famille du malade qui avait les frais d'hospitalisation à sa charge comme une solution moderne,une alternative à un internement à vie et une solution pour endiguer  définitivement les accès de violence .

Quelques liens:

Marc Guénot nouvelobs lobotomie

A Bottéro neuropsychiatrie.fr histoire de la lobotomie(pdf)

Document en trois parties sur la pratique de la psychiatrie"de masse"Britannique avant les années 80 (contient des témoignages choquants)



Bon,c'était la partie la plus trash et la plus sérieuse de cette mini-série,la suite devrait être plus légère...

Une dernière touche d'humour graveleux avec Les Béruriers Noirs

mardi 16 octobre 2012

Bété,méchante

 bétés/wikipedia

Ta mère à poil dans un caddie
Joue pour des yogourts au rugby.
Coco,amphètes,rien ne l'arrête,
Ta mère à poil dans une poussette.

La raie au port

Nous arrivâmes enfin au port.
Tes manteaux pendaient là immobiles.
Beaucoup y avaient trouvé un gîte.
deux chevals attendaient dehors.

 

Bon,comme d'hab'n'étant pas sûr  de la qualité du texte,j'ai cru bon de maquiller le cadavre...

mercredi 10 octobre 2012

Lux Aeterna/Travailleurs sans lumière

 



Travailleurs sans lumière,
Vous qui rampez automne-hiver
Dans la nuit aveuglante.

Travailleurs sans lumière,
Vous êtes bleus,jaunes,verts 
Et vos langues sont pendantes.





Loin de moi l'idée de me comparer au premier musicien contemporain et à la première poétesse qui se sont auto-propulsés dans l'espace mais j'avais envie d'encadrer ce modeste haïkuscous de deux joyaux le mettant en valeur

L'art de la simulation/pourquoi tant de yens?















vendredi 28 septembre 2012

Music from outer space I

En découvrant cette playlist,vous vous direz surement:c'est quoi cette musique de vieux con?
Je vous rassure tout de suite:c'est effectivement de la musique de vieux con mais de la vraie musique avec des rythmes,des mélodies et des trifouillages en tous genres qui vous feront considérer d'un autre oeuil les tentatives pénibles des groupes actuels "indépendants"pour recréer la magie des années 65/75. 
Pour les pinailleurs qui contesteraient la date de création de "Ya Hozna",je leur conseille  d'aller sur Kikipédia où ils se rendront compte que j'ai raison









mercredi 26 septembre 2012

Vestiges d'une cité pop

Ce titre m'a été "inspiré" de celui de cet article très intéressant (en lisant trop vite,"vertige" est devenu "vestige",du coup,je me suis dit:wahou,ça c'est du titre!)

J'ai rapidement fait le parallèle avec un vague souvenir de lecture des " Chroniques Martiennes" de Ray Bradbury et ses descriptions ce "cités Martiennes"
Si je n'ai pas retrouvé livre en main le passage dont je croyait me souvenir,voici un extrait du chef d’œuvre qui appuiera je l'espère le propos de cette playlist .

"Ils s'avancèrent sur une avenue dallée.à présent tout le monde baissait le ton,car c'était comme pénétrer dans une vaste bibliothèque ou un mausolée habité par le vent et éclairé par les étoiles. Le Capitaine parlait doucement.Il se demandait où les gens étaient partis,à quoi ils ressemblaient,quels étaient leurs rois,comment ils étaient morts.Et aussi,un peu plus haut,comment ils avaient construit cette cité capable de défier le temps,s'ils étaient jamais venus sur Terre.étaient ils les lointains ancêtres des Terriens?Avaient ils éprouvé des amours et des haines semblables à celles des hommes,fait à l'occasion les mêmes erreurs?
Personne ne bougeait.Les lunes les statufiaient;le vent palpitait lentement autour d'eux"









mercredi 19 septembre 2012

Plus c'est con, plus ça passe

Je ne m'étendrais pas sur les évènements qui ont suivi la projection du film stupide de Sam Bacile mais me contenterais de souligner quelques faits troublants.

-ce film est présenté comme un projet ayant rassemblé de nombreux donateurs(la somme de 5 millions de dollars a été évoquée),hors,même un enfant de dix peut voir qu'il s'agit d'une production à petit budget dont au moins la bande annonce(les fameuses 13 minutes que l'on voit partout)  a été montée à l'arrache rendant "l'intrigue" quasi incompréhensible.
-ce film aurait pu être interdit à la diffusion pour des raisons de sécurité dans des lieux publics,hors de nombreuses copies circulent joyeusement de part le monde.

A mon avis,l'objectif est simple:les États Unis veulent déclencher artificiellement des conflits dans des pays Arabes ou à majorité Musulmane pour ensuite pouvoir envoyer ses troupes sur place ;comme ils ne peuvent plus faire le coup des armes de destruction massives et que les militaires Américains chient dans leur froc à l'idée d'affronter seuls l'Iran détenteur entre autres de potentielles armes atomiques,ils ont crée cette vidéo nauséabonde en faisant appel aux instincts les plus primaires des spectateurs.
Le pire,c'est que ça marche malgré la nullité absolue du film et son allure de sketch raté des Monty Pythons .

J'espère avoir tort et que le mauvais buzz autour de cette vidéo virale (Sam Bacile) finira rapidement mais tout cela pue à plein nez l'envoi massif de troupes dans les pays producteurs de pétrole,avec les petites prisons au milieu de mule part qui vont bien
tout cela pour une vidéo  pour laquelle n'importe quel étudiant en arts graphiques se serait au minimum fait botter le cul!





 

mardi 11 septembre 2012

Premières leçons de pipeau


Ah,le merveilleux instrument!
Rudimentaire,bon marché,il aide le futur citoyen à se former à l'art de la musique!
Simplement,sans effort et sans y penser,il se coule dans le moule séculaire que l'on a formé pour lui: j'ai du bon tabac,mais c'est que pour ma gueule...
Nonon,c'est pas grave,continuez à vous gavez de plats surgelés devant votre saloperie d'écran plat 3d.
Dormez!
Sisi,j'insiste!


11-Septembre : Le Zapping télé des 10 ans par ReOpen911








vendredi 7 septembre 2012

Histoire de clochard Mexicain/Tu t'est vu quand t'as bu ? II

Ce mercredi, un certain Emilo Juarez a été admis dans un prestigieux centre hospitalier pour y subir l'opération de la dernière chance.
Grâce au décès"accidentel"d'un manifestant Thibétain placé en garde à vue,Emilio a pu enfin accéder au foie de ses rêves.
Ci dessus,le compte-rendu de la transplantation.



Aux dernières nouvelles,tout c'est bien passé,c'est un Emilio un peu groggy mais bien vivant qui devrait sortir dans les prochains jours.


lundi 27 août 2012

Tu t'est vu quand t'as bu?


(image:source:nouvelobs)

Encore une mauvaise cuite qui aurait pu mal tourner pour notre Jojo national...
Comme tout le monde le sait (sauf lui apparemment),la surconsommation d'alcools forts peut provoquer un emphysème respiratoire et des troubles du rythme cardiaque...
à moins que ce petit cachotier ne se soit envoyé un petit rail de Jean-Luc discretos (voir article précédent).

Allez courage Johnny,il existe en vente toute à fait légale des cachets qui ont des effets aussi très amusants et qui font quand même moins de dégâts...

A ce propos,il faudra m'expliquer la différence entre un type qui se drogue et un autre comme moi qui prend des hypnotiques,des anxiolytiques et des substances empêchant partiellement la recapture de la sérotonine ,ça m'intéresserait...

dimanche 26 août 2012

Apparition mystérieuse d'une nouvelle drogue dure sur le marché.

Afin de détourner les pistes des enquêteurs,les trafiquants de drogue rivalisent d’ingéniosité pour fabriquer et et revendre de nouvelles substances de synthèse issues de matériaux insoupçonnables.
Une fibre textile,une simple colle,un médicament tout bête contre les courbatures peut devenir entre les mains mal intentionnées d'un chimiste une arme de destruction massive de neurones.
Peu après le malheureux décès d'un présentateur télé ayant eu maille à partir avec des addictions graves est apparue,hasard ou coïncidence la "Jean-Luc",composé complexe de toxiques à base de cocaïne,d’amphétamines et de substances médicamenteuses trop nombreuses pour être citées ici mais qui connaissent un succès d'estime auprès de certains athlètes de haut niveau.
Sachant que pour duper les vautours journalistiques la star a décidé au dernier moment de se faire incinérer,coupant l'herbe sous le pied à d'éventuels saccageurs de sépultures,
sachant que des rumeurs circulent à propos d'un échange de contenus dans l'arrière boutique du crématorium,il serait tentant d’associer les deux évènements d'autant qu'aucun laboratoire n'a réussi à recréer ce poison et que sa synthèse nécessiterait des connaissances hors de portée d'un chimiste lambda.

vendredi 24 août 2012

Pôle Emploi est il une secte?

Soyons d'accord,une secte est un milieu fermé,obéissant à ses propres règles et jugeant le monde extérieur sous des critères internes,déconnectés de la réalité par des individus étant partie prenante .
Naïvement,le quidam de base avant perdu pour une raison ou une autre son emploi et qui,entre quelques pintes ou quelques verres de liqueurs traitait les chômeurs de longue durée de fainéants et de parasites,pense de prime abord trouver en cet organisme un outil efficace pour retrouver rapidement une source de revenus.
Hors:
- les "spécialistes en recherche d'emploi"sont pour la plupart des fonctionnaires pistonnés n'ayant jamais eu de difficulté à trouver du boulot;ils ont pour la majorité d'entre eux la sécurité de l'emploi.
- les "Brochures d'informations",les "Codes Emploi",les divers questionnaires sont rédigés dans un jargon que les applicateurs et les utilisateurs ne comprennent pas;en gros,on demande aux gens de réparer une vitre avec un marteau-piqueur.
-Jamais il n'est fait mention dans les statuts de l'entreprise d'obligation de résultat,c'est comme si on demandait à un ouvrier de venir travailler quand ça lui plaît et à son rythme(ça serait sympa mais c'est hélas de la science-fiction);
-Le summum est atteint quand on voit le contenu des "bilans de compétence"et  autres stages d'aide au retour à l'emploi faits souvent par des intervenants extérieurs sans scrupules dont le seul but est d'empocher des subventions sur le dos des personnes peu qualifiées ou ayant dépassé la quarantaine.
J'ai du pour ma part expliquer à ma "formatrice"(qui a d’ailleurs été virée et que j'ai revu il y a quelques temps bosser à temps partiel dans un hard discount pour mon plus grand plaisir ) le fonctionnement des sites sur lesquels elle travaillait .

Avec tout son attirail de stages de réinsertion ,de questionnaires inadaptés,de séances d'informations débiles et infantilisantes,Pôle Emploi n'est pour moi qu'un organisme sectaire profitant des subsides de l’État pour entretenir une horde d'individus qui seraient sinon incapables d'occuper un poste dans quelque domaine que ce soit.

Hormis pour assurer aux accidentés du travail des moyens de survie,cet organisme n'a aucune utilité,pire,il culpabilise les individus qui n'ont pas la chance de plaire aux ténors du capital alors qu’aucune règle sérieuse n'a été fixée en termes d'emplois et de délocalisations.

 

Un jour,je me suiciderais chez Shoppi*

*(mettez ici le nom de votre supérette préférée)


Un  jour,en fin de semaine,anéanti  par mon travail abrutissant et sous payé,je me suiciderais chez Shoppi.
Entre deux retraités mettant un quart d'heure pour choisir une salade,trois compères oblitérant les maigres linéaires lacunaires des lieux et un cas social faisant par ses exhalaisons concurrence à dix mille égouts,je boirais sous le regard ébahi de ma brave grand mère un litre de débouchant à chiottes avant de m'écrouler dans des spasmes,ruinant définitivement le rayon spiritueux du supermarché.
Un jour,le fond sonore lénifiant crachoté par les hauts parleurs aura raison de ma pauvre cervelle,me faisant rechercher en ce lieu d'ennui profond,de non évènement une sensation ,n'importe laquelle et pourquoi pas le doux velours de l'acide chlorhydrique venant napper mon œsophage.
Un jour,entré par le sas vitré du magasin et accueilli par le sourire affable et carnivore de la caissière,j'aurais une envie subite de quitter mon corps et tout ce qui l'entoure,juste pour ne plus être"là"et voir "çà"





samedi 18 août 2012

"Fais moi mal johnny III,ou peut être que II en fait,je ne sais plus"



Nan,sinon sérieusement ,cette chose se passe au début des années 70 et le frère Jo qui est déjà une outre à whisky patentée simule sur scène un combat contre un gros black qui le dépasse d'une demie tête;pas très" Black Power" le père Hallyday...



Si Johnny aime faire mal,il a au fond de lui même des penchants masochistes,sous cette rude écorce ce cache le corps d'un adolescent frustré et mélancolique...



Cette version du Chant des Partisans prend toute sa saveur s'il on prend la peine de se souvenir que le"Jo" a été un soutien très médiatique et intéressé de Nicolas Sarkozy lors de son catastrophique quinquennat;sous Pétain,avec les filles,il aurait eu un succès fou...




Avec un à propos prophétique à l'époque "Jo la Tourmente" supplie Le Capitaine  de l'euthanasier ,hélas,ses souhaits ne seront pas exaucés ce qui lui permettra  du coup d' exercer  un lavage de cerveau sur un auteur compositeur  prometteur que j'ai déjà cité sur ce blog et qui,réduit maintenant à lui servir de déambulateur ne remontra sans doute jamais la pente...

jeudi 9 août 2012

"Fais moi mal Johnny"



S'il existe une seule chanson où Matthieu Chedid  prouve qu'il a vendu son cul au diable,c'est bien celle ci:il renie l'héritage musical dont il a bénéficié et non content de cela,il accepte de servir de laquais à une star du rock notoirement connue pour être infoutue de lire une partition,de jouer d'un instrument et d’aligner trois mots pour composer une phrase.





Je ne sais pas qui a écrit cette chanson,mais il a su exploiter à moindre frais la "logique Windows" qui veut qu'on annonce un concept de base et qu'on le décompose ensuite en "toutipitimorceaux"des fois que l'utilisateur lambda ne puisse pas suivre.

"Pas cette chanson"











mardi 31 juillet 2012

"Tépès Maker"(Is it safe? 5)








Hongrois  soit qui mal y pense:même si Mouhamar le Magnifique a depuis quelque temps succombé à une attaque de termites perforantes,n'oublions pas que le plus mauvais Président Français,comme son prédécesseur avait un gout immodéré pour les dictateurs sanguinaires détenteurs de matières premières ou acheteurs d'armes potentiels.
Jamais l'affront de la villégiature champêtre du psychopathe Libyen  sur les verdoyantes pelouses de Élysée ne sera lavé comme ne sera jamais résolue l’énigme de la présence de longue date en Hongrie, patrie du paternel de l'individu peu fréquentable précité d'un criminel de guerre nazi  .
Il y a des mystères comme ceux de l'Ouest qui ne seront jamais éclaircis.
Constatons tout de même que devant l'avalanche de preuves concordantes l'incriminant,l’indésirable n'est toujours pas en prison et qu'il n'existe pas à ce jour le moindre embryon de soupçon d'extrait de commencement de procès le concernant.
Moralité:  si vous voulez vous lancer dans la criminalité,ne vous contentez pas de roulez à 55 km/h en ville,massacrez tous les gamins de votre entourage et découpez les en rondelles avant de les mettre dans votre congélateur,là,vous ne risquez rien!

 

Ps:Tépès:empaleur
     Sarkozy:équivalent en politique de la sclérose en plaques
Ps 2 (si,si c'est possible)du 08/08:Môssieur Sarkozy s'est permis de donner des leçons de morale à son successeur concernant ses relations avec des personnalités politiques douteuses comme quoi il ne faut pas forcément faire 1 mètre 85 et 120 kilos pour être gonflé!

jeudi 26 juillet 2012

Is it safe IV ?









Is if safe III?:Dentist scenes







Faut il augmenter la réalité?



"Rhalala,ma pauv'dame,mon pauv'monsieur tout augmente(enfin presque*)
Regardez le prix d'l'essence,pis la viande qu'en plus elle est pas mangeab',pis les fruits qui sont pas murs pis qui viennent pus d'chez nous"
C'est un fait:la réalité est naze,elle pue des pieds que s'en est indécent:boulot de merde ou pas de boulot du tout,ados à moitié mongoliens,la libido qui part en vrille à cause des médocs,les deux voitures pourries,un demi million de kilomètres à elles deux  qui bouffent le tiers du budget .
Pourquoi alors subir ce quotidien miteux alors que des ingénieurs et des informaticiens nous ont concocté des amours de petits gadgets qui pourraient   transcender nos reptations asthmatiques en sagas épiques?

Petit rappel pour vous technophobes,mes frères.
D'abord,il y a eu le "ouokmane",délicieux pavé de plastique bariolé qui permettait  de s'auto ballado-diffuser des mélodies crachouillantes sur un support aussi fiable qu'une Renault 5.
Joie!
Un malheur n'arrivant jamais seul,les jeux vidéos tout pourris qui rendaient sourd et provoquaient des conjonctivites se miniaturisent,coupant pendant ce temps là le cordon ombilical qui les reliait à la" boîte à Druker"pour envahir nos cités et vider des crânes déjà pas très remplis.
Bonheur!
Entr’aperçus dans les émissions éducatives de la Cinq et de téheffin aux mains d'esthètes et de libertaires,les téléphones de voiture puis plus ou moins portables font rapidement un succès beauf;ils faut dire qu'il matérialisent opportunément un fantasme plébéien:pouvoir afficher officiellement et dans toute sa splendeur  aux badauds abasourdis son insondable fatuité voire connerie,bande son à l'appui.
Extase!
Puis comme dirait Christian Clavier en vacances dans l'Ile De Beauté ,les affaires se corsent:tout s'accélère et par le truchement d'un maléfice post-alchimique,voilatilpas que sur le susdit téléphone s’agitent alors des petits gugusses,des textes abscons et du contenu hypothétiquement utile.

Si vous avez vus "The attack Of The Body Snatchers",vous vous êtes rendus probablement aux mêmes conclusions que moi--Hein,quoi,vous n'avez pas vu ce "chef d'oeuvre";allez vite le découvrir,vous allez rire...fort!--
Je m'explique:remplacez les pitis nextraterrestres par les gros marchands de cacacola,troquez l’exquise fleur parfumée  contre un miroir où le plus vulgaire y verra son reflet magnifié,célébré,amplifié...
Vous verrez derechef  que le pigeon deviendra vite accro à sa sangsue et sera prêt pour la nourrir à tous les sacrifices.
Des lunettes remplissant les offices précités sont en préparation.
Avec l’ouïe,la vue et le sens de l'orientation phagocytés par quelques grammes  de plastique et de composants électroniques,l'homme de la rue ne sera bientôt plus qu'un gentil robot sophistiqué aux ordres de ses employeurs et fournisseurs qui aura perdu l'intégralité de son libre arbitre sous le prétexte fallacieux  d’agrémenter virtuellement son quotidien de semi-esclave.

Oui,la réalité pue et n'est pas toujours agréable à regarder mais elle est comme les meilleurs fromages:dégoulinante,pas présentable mais tellement savoureuse pour ceux qui sont encore capables de l'apprécier!


*vous vous attendiez à quoi bande de cochons?

dimanche 22 juillet 2012

"I want more IV"













Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué,je me suis permis de "recycler" quelques titres que j'avais déjà publiés.
Hors j'ai conçu la suite  "I want more"comme une série de petits assemblages,des billets d'humeurs sur le même thème sans tenir compte de ce qui avait été publié ou non;libre à vous d'y voir un manque d'imagination ou une nouvelle mise en perspective
Merci en tous cas de passer dans le coin en faisant abstraction du contenu hétéroclite de la bête!