mardi 17 janvier 2012

Oh,mon bateau...



Quoi?
Qu'entend-je?
Le Concordia,l'un des plus grands et des plus prestigieux navires de croisière que même Jean Luc Godard il a fait un film dessus et qu'à côté Air Sarko One ressemble à une maquette d'avion des années 50 fabriquée par des enfants Péruviens épileptiques vient de s'échouer?
C'est foutredieu pas possib'!
Comment ce joyau de la marine équipé du tout dernier trépaneur de chihuahuas à ultrasons(pratique pour de quiets lendemains de gueule de bois),doté de l'incroyable écouvillon semi-eliptique à vibrations intermittentes en phase gazeuse,testant actuellement avec succès l'imitateur de décoctions Hawaïennes en tungstène de méthylène a pu faire défaut.
Je m'insurge.
Si!
Pourquoi un tel engin doté de somptueux canapés en Queer(ça vaut la peau d'éphèbe ses machins la)s'ennorgueillant du tout dernier moteur thermodactyle à farine de mérou turbo-propulsée a pu s'échouer comme une vulgaire barcasse dont l'importuné propriétaire aurait abusé du subtil mais traitre whisky alpin?
Damned!
A quoi a donc servi l'incomparable,l'inestimable,la rarissime collection de gris-gris Vietnamiens que l'armateur a racheté à prix d'or à  l'ethnologue Claude Levy Strauss Kahn censée protéger les vacanciers contre le virus de la grippe H1N1,la fin du monde et la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012 et quid de la prestigieuse intégrale lyophilisée des incantations du Dalaï Lama qui devait épargner moult misères et calamités aux aventuriers en tongs et shots fluo?
Seule une enquête très poussive nous le dira...

 
Ajout du  19/01:première et quatrième de couverture d'Il Gazzettino(Italie)
hou,la vilaine boulette!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire