jeudi 15 mars 2012

Non,les fraises ne poussent pas au mois de mars!

Traditionnellement ,quand je vois débarquer sur nos rayons des fruits hors saison,j'ignore superbement l'insulte et me rabat sur des produits plus sains et mes propres réserves(fruits et légumes en bocaux,surgelés ou en conserve),légumes de saison.
Mais là,en voyant dans une modeste épicerie de village quelques barquettes de fruits rosâtres,blancs à la base et d'aspect outrancièrement artificiels,j'ai tiqué.
L'épicière elle même est consciente du problème et un peu honteuse de proposer cette affreuse camelote mais avoue en vendre plusieurs kilos par jour .
Enfin quoi;quel plaisir peut on avoir en mangeant ces ersatz de fruits alors que des alternatives même industrielles correctes(surgelés,fruits au sirop)existent?
Pourquoi quand on a un jardin ne pas préserver une partie de sa récolte au congélateur en prévision pour l'hiver?
Comment peut on acheter ces sombres merdes quand on sait qu'elles ont traversé la moitié de l'Europe,qu'elles ont été produites hors sol gavées de produits chimiques et récoltées dans des conditions sociales douteuses?
Les gens après tout font ce qu'ils veulent mais qu'ils ne viennent pas ensuite se plaindre d'avoir chopé une maladie bizarroïde où qu'il n'y a plus d'emplois dans les zones rurales.
L'importation se justifie sur les produits qui n'existent pas localement;pour les fraises,les tomates,les concombres,les pommes,je n'en vois pas l’intérêt...



Je ne roule pas pour José Bové mais son exposé a le mérite de soulever les principaux problèmes de cette production en quelques minutes..

Rayon légumes,c'est pas mieux;remarquez le profil"typiquement Espagnol"des ouvriers:encore des clandestins payés à coups de pompes dans le cul...



Pour les vicieux,il existe un documentaire de 20 minutes(M6:Capital)sur Youtube sur la question(non intégrable)

Rappelons le ,tout ceci se déroule dans une région tragiquement pauvre en eau au pied d'une réserve naturelle ;des dizaines de décharges chimiques sauvages concentrent les déchets de cette industrie ce qui ne semble pas choquer les autorités.

1 commentaire:

  1. Un poste impressionnante, je viens de donner à un collègue qui fait une petite analyse sur ce sujet. Et il est très heureux et me remerciant pour le trouver. Mais grâce à vous pour écrire dans ces mots simples. Pouce Big up pour ce blog!

    Comment garder les caprins sains

    RépondreSupprimer