vendredi 27 avril 2012

Woinic ta mère!

                      

Je m'étais partant juré de ne pas perdre de temps en pondant un article à connotation politique entre les deux tours,estimant que je m'étais suffisamment étendu sur le sujet et que de toutes façons,puisqu’aucun des deux lauréats ne remettent en cause le système actuel,c'est kif-kif la couleur était d'ailleurs annoncée dès la publication des affiches:costards sombres sur fond bleu,plans Américains),Hollande ayant toutefois pour qualités de n'avoir pas occupé le perchoir et d'être resté digne et courtois durant la durée des débats laissant l'autre buse s'enfoncer dans ses thèses et ses invectives nauséabondes.

Pour le bilan mirobolant de Sarkozy,inutile d'aller chercher loin:c'est comme pour le réchauffement climatique:les fins du mois qui commençaient jusqu'ici vers le 20 se rapprochent progressivement du 15,voire du 10 pour ceux qui ont des gosses.

Bref,revenons à nos moutons quoiqu'il s'agisse plutôt de cochons en l’occurrence :alors que je parcourais les actualités,un fait scandaleux m'a littéralement expulsé de mon siège pour aller éructer un"bande de tarés"libérateur dans mon jardin.
Lecture,relecture,aucun doute possible un quart des Ardennais sont aller lécher le cul de Marine le Pen et près d'un cinquième a spontanément proposé tous ses orifices à la réincarnation de Gilles de la Tourette.

Je tairais par charité païenne le nom de la pintade qui dans le magazine Par ce que (que je recommande par ailleurs hormis cet article d'une niaiserie stratosphérique)qui a fait il y a peu l'éloge de ma région en parlant de ses paysages(ha,ha!),de l’accueil de ses habitants(soit)et de l'esprit de tolérance des gueux du coin(sans commentaire)!
Rétablissons la vérité:si dans le haut des Ardennes les paysages valent effectivement le détour,les trois quarts du département sont occupés par des petits patelins miteux à moitié en ruines hantés par des cas sociaux et des vieillards paranoïaques fascistes et alcooliques, des mômes de  dix huit ans qui en sont déjà à leur troisième grossesse et des déficients mentaux qui n'ont pas lu un bouquin depuis vingt ans et qui ne dépareraient pas dans un film old shool de John Carpenter.

Inutile de se lancer dans des fantaisies dans cet antre maudit:si vous voulez vous taper un film,emprunter un bouquin et même faire vos courses,il vous faudra souvent subir une expédition de deux heures aller-retour sur des routes douteuses en évitant d'ouvrir les carreaux de la bagnole à cause des saloperies que les agriculteurs répandent dans leurs champs anémiques!
Comme les abeilles dans nos vertes campagnes,les écoles et les petits commerces disparaissent transformant l'existence du couple lambda et de ses deux ou trois marmots et un jeu de stratégie extrêmement complexe dont le but est de ne pas cramer tout son salaire en essence tout en essayant d'avoir une vie sociale  et citoyenne normale,quant aux emplois,c'est simple,il n'y en a presque plus sauf ceux que les cas sociaux ne veulent pas occuper car trop pénibles physiquement.

Ardennes,contrée natale,je te pisse à la raie je vomis dans ta gueule de truie grande ouverte,j'extirpe jusqu'au dernier glaviot de mes poumons mités pour te le cracher à la face,je chie en diarrhées interminables sur ta terre avare  et sur ta craie moisie suintante de bêtise et de méchanceté.
C'est en fait avec un à propos extraordinaire que mon département a choisi comme emblème un ongulé(de sa mère),l'être le plus vil qui se repaît de sa propre crasse et est capable de bouffer tout y compris sa propre portée(vu chez mon grand-père,ça marche aussi avec les chiots et les poules paraît il!).
Ardennais,vous pouvez tous crever la bouche ouverte,quand à moi,je me contenterais simplement de vous vouer à un oubli immédiat et irréversible.
Charognes!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire