vendredi 3 mai 2013

2017:"J'y peut rien,j'ai un code barre"



29 juin 2017:"Police Nationale ,ouvrez",ma porte d'entrée tremble,les croisillons vermoulus en bois chutent sur le représentant de la loi qui apprécie moyennement...
j'ouvre,pas le choix,ils sont quatre les pandores,je trouve ça abusé,je ne me doute pas que la suite l'est cent fois plus.
-Bonjour,Inspecteur Engelure,Police Nationale,vous êtes bien Moktar Belmoktar?
-Ah non,pas du tout,vous faites erreur,je crois
-C'est bien ce que je craignais mais je doit vous emmener quand même
-Ah?
-Voyez vous,j'ai un "code barre"une demande d'arrestation informatique,tant que je n'aurais pas scanné mon bordereau au Bureau Central pour éclaircir cette affaire,je ne pourrais pas interrompre la procédure;c'est censé éviter les abus qu'il y a eu durant les émeutes de 2016 et les différences de traitement entre les prévenus...
-Donc,si je vous suit bien,je dois vous suivre alors que je ne suis pas le suspect ,que je n'ai rien fait et que je peut probablement vous le prouver?
-Je suis désolé,je dois vous demander de prendre rapidement quelques affaires et de bien vouloir nous suivre
bon...
Une demie heure plus tard,j'arrive menotté au commissariat(je suis censé avoir planifié un attentat et détenir des armes de guerre)
-Mauvaise nouvelle ,on a mis la main sur le gugusse qu'on cherchait mais le "scancode" est en rade,ça risque de prendre un jour ou deux...
En tous cas,les cellules de mise en garde à vue ne s'étaient pas améliorées depuis que j'avais eu l'idée de rouler avec deux grammes dans le pif dans le secteur,c'était toujours du all-béton-inclusive,une sorte de concept ;quelque part,ça ferait une installation d'art contemporain toute à fait potable...
Le surlendemain c'est un agent rasant les murs qui me fit sortir de ma cage,après de vagues explications où il était question de sous-traitance Chinoise et des excuses de circonstance,j'étais libre,j'avais perdu deux jours à me geler dans une pissotière pour un composant électronique bas de gamme qui avait cramé...

1er Juillet 2017:"Police Nationale,ouvrez"
-Bonjour,Inspecteur Engelure,vous êtes bien... Penelope Cruz ... ah,c'est malin,si je connais le connard qui m'a pondu celle là... Bon,vous connaissez déjà la procédure,ne vous inquiétez pas ,l’appareil marche cette fois ci,il y en a pour une demi-heure à tout casser,je ne peut pas faire autrement vous savez,j'y peut rien,j'ai un code-barre ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire