mercredi 1 mai 2013

2017:Le Plan Soleil

5 juin 2017:le nouveau Président dés sa réélection s'applique à mettre en place le"Plan Soleil",promesse phare de sa campagne électorale .
Il faut dire que pendant les trois ans où il a été incarcéré,il a eu largement le temps de réfléchir à ses erreurs passées et à la façon dont il pourrait se racheter en aiguillant notre pays sur une voie radicale,seul gage possible de prochaines réussites.
Pour lui,il fallait s'occuper immédiatement du problème emblématique de la décroissance:les chômeurs,leur poids sur les finances de l’État et l'exemple déplorable qu'ils donnent parfois malgré eux à leurs concitoyens .
Heureusement,le Président est un excellent comptable et a développé avec une logique implacable le raisonnement suivant:
-il y a 5 millions de chômeurs,c'est trop,de plus impossible de faire pression sur les chefs d'entreprise pour qu'ils fassent un effort
-donc,puisque les chômeurs sont appelés à le rester à quelques exceptions près ,il faut réduire leur impact sur l'économie
-il faut donc DELOCALISER tout ou partie d'entre eux,faire un appel d'offre aux pays limitrophes pour les loger et fournir des prestations sociales équitables aux intéresses.
-et pourquoi pas nimber cet exil d'une aura d'humanisme en le présentant sous un angle positif,ludique,festif?
C'est là où se situe tout le génie du raisonnement:faire construire des logements sociaux au Maghreb en faisant ainsi baisser les couts immobiliers et en diminuant"l'impact visuel"des désœuvrés et mettre en valeur le cadre de vie (supposé) sur place:du soleil toute l'année,de l'exotisme,la plus-value monétaire de prestations restées identiques dans des pays à monnaie faible...
Il y eu effectivement 500 000 chômeurs de moins dans l'hexagone,candidats plus ou moins volontaires au départ dès la première année,contrairement à toute attente ,l'opération fut un succès!
De mystérieux charniers furent découverts en 2024 au Niger et certaines mauvaises langues font un rapprochement entre le "Plan Soleil" et ces atrocités;je crois plutôt qu'ils sont jaloux de la réussite de notre pays longtemps montré du doigt comme l’archétype de la "République Bananière Européenne" et maintenant prospère...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire