mardi 11 juin 2013

La boîte à excuses(chroniques...)

J'étais tranquillement en train de désherber mon talus quand Jean-Noël a débarqué.
Un beau Jean-Noël ,radieux,bien rouge,bien mur;il fallait que je le suive illico à la cave ;à mon avis,il venait de mettre au point une nouvelle liqueur vu comment il transpirait ...
Je m’exécute-j'ai toujours eu un faible pour les tordus-le maître des lieux m'ouvre la porte d'un geste théâtral en me désignant une belle mallette en chêne noir,avec un diablotin en marqueterie sur le dessus,il avait du y passer des dizaines d'heures ,pas facile en plus de manipuler les petites plaquettes de bois avec de l'arthrose et les mains qui tremblent en peu(surtout après 11 heures du matin),je félicite comme il se doit l'artiste:pas une trace de colle,pas la moindre écharde,le tout était poli comme une piste de billard ou une sculpture contemporaine Japonaise.
-"Mais non,t'as rien compris patate,ouvre"qu'il me fait.
Effectivement l'intérieur n'avait en rien été bâclé:doublure en velours,petites cloisons avec plaquettes en cuivre annotées:travail,famille,Patrick(c'est le fou du village,enfin celui qui est encore plus dingue que les autres),divers,j'aurais pas mis ça dans cet ordre là ,mais bon...
Il y avait en plus un petit compartiment avec deux dés en onyx et sur l’intérieur  du couvercle une notice en "parchemin"avec les règles de ce qui s'apparentait à un jeu de société .
-Voilà,je te présente en exclusivité mondiale la première "Boîte à Excuses",je voudrais juste avoir ton avis avant de déposer le brevet-une manie chez lui décidément les brevets-,je crois par exemple savoir que tu viens de te taper une grosse semaine et que t'as moyennement envie d'aller voir ton grand-père qui sort en plus dans deux trois jours
-oui,et alors?
- et ben voilà,c'est un truc dans la catégorie"famille",il te faut une excuse,comme ça tu peut finir de désherber tranquille sans passer pour un infect ,lance les dés!
-11!
-Bon,je sort la 11ème carte du premier paquet,note qu'il y en a dix...
Voilà"douleur handicapante au pied",t'as qu'à dire que tu t'est explosé un orteil en rangeant ton bois,avec ta manie de tout faire avec tes claquettes pourries c'est super crédible!
-Ah,mais c'est pas con du tout ton affaire,tu me prêtes ton portable?
Allô Maman,tu n'excuseras  mais je viens de me prendre une bûche sur le pied et je crois que je pourrais pas conduire cet après midi,il vaut mieux que ce soit toi qui passe à l'hôpital,on  s’arrangera pour la prochaine fois...
-Alors?
-ça marche ton truc,je crois que tu peut tenter ton affaire,aller hop,je mise 50 euros sur ton brevet!
-Merci,j'ai bien envie d'en faire aussi une version politique mais j'y connais pas grand-chose,tu m'aiderais pas pour les phrases?
-pas de problème,vu le Gouvernement qu'on se tape en ce moment,ça risque d'être apprécié et puis ça nous changera des excuses à dix balles de François Hollande!
Le Jean-Noël était aux anges et a tenu à fêter son triomphe avec deux trois breuvages de son invention,dur avant le repas de midi!
L'après midi sans doute encore envouté par ses élixirs,je me suis au bout du compte explosé un orteil en voulant une armoire de place,quelle idée aussi de déplacer des objets de trente kilos avec des vieilles savates...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire