vendredi 2 août 2013

2017:"Dream Factory"

Comme vous l'avez constaté,plusieurs épisodes de 2017 et de 2047 sont restés en plan.
Honnêtement,comme je n'ai pas trop de temps pour écrire j'ai perdu le fil ,il faudra que je décide un jour sérieusement de leur sort
En attendant,voici un nouvel épisode avec ce cher Docteur Gregory...


Grâce aux progrès remarquables de l'IRMf,il est désormais possible d'avoir une idée globale des sentiments et des pensées d'un individu même en phase de sommeil profond en reconstituant en temps réel le parcours de radionucléides à faible durée de vie injectés par un dispositif spécial dans le cortex et ceci non plus dans les volumineuses usines à gaz des années 2010 mais à distance,sous un "parapluie magnétique" qui excite en permanence les traceurs radioactifs permettant à un dispositif informatique de reconstituer une image fine,en temps réel et en trois dimensions du cerveau observé.
Grâce à un croisement de ces données et du témoignage verbal du sujet,il est ensuite possible de reconstituer après vérification de la cohérence du récit par des experts de créer une sorte de clip,de "rêve synthétique"mettant en scène des images génériques.
Ceci aurait pu rester une curiosité de laboratoire ou devenir entre de mauvaises mains une technique de manipulation mentale ou d'interrogatoire mais le Docteur Gregory fit, de cette trouvaille grâce à son sens inné du business un show télévisé horriblement attractif reléguant tous les autres émissions au rang de petite kermesse minable de village.
Tout d'abord,le "bon docteur "fit l'acquisition d'un ancien institut psychiatrique sis dans un écrin de verdure.
La clef de voute du dispositif de "synthèse onirique" était un ensemble de huit chambres recouvertes de matériaux isolants,plafond exclus, disposées en carré autour d'une pièce centrale abritant le "parapluie magnétique" où les candidats après avoir passé la journée filmés en faisant des activités plus ou moins débiles et si possibles humiliantes étaient invités à dormir du sommeil du juste.
Durant leur sommeil;un ersatz du fruit de leur inconscient était ensuite enregistré et analysé,suivait une séance de débriefing matinal où chaque candidat se souvenant de quelque chose pouvait enrichir sa base de données pour fournir au téléspectateur ébahi un petit bijou d'absurde,de poésie et d'égocentrisme.
S'il y avait bien entendu huit candidats au départ de l'expérience,seuls les plus productifs et les plus inventifs finissaient par émerger et gagner la prime mirifique de 100 000 euros.
Malheureusement,l'un des candidats déstabilisé par la confrontation avec son moi intérieur et par-diront de mauvaises langues- la mixture que le professeur faisait ingurgiter à ses cobayes avant qu'ils aillent se reposer,finit par tenter d'assassiner le Président de la République,ce qui fit un grand tort à cette gemme audiovisuelle...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire