vendredi 25 octobre 2013

Le fléau du "Body Tuning"(2017/2047)

Lecture déconseillée aux moins de seize ans

Depuis qu'il a acquis des connaissances scientifiques sur son propre corps,l'être humain n'a cessé de vouloir améliorer l'aspect de celui ci ou de lui faire subir des transformations afin qu'il soit plus en adéquation avec son ressenti ou son monde intérieur.

Si le boby tuning est resté jusqu'aux alentours de 2020 l’apanage de geeks et d'amateurs de science fiction , il s'est malheureusement démocratisé ensuite donnant lien à de nombreux scandales et dérapages en tous genres.

Au début,les clients étaient plutôt timides,raisonnables,ils voulaient simplement pallier à ce qu'ils considéraient comme un handicap.
Le premier "hit" de la manipulation corporelle fut l'allongement des jambes chez l'adulte,technique charmante qui consiste à sectionner tibias et péronés sur leur premier tiers,à l’emplacement des anciennes plaques de croissance,de fixer les deux parties via des broches à une structure externe qui permettait  à la fois à la jambe de rester fonctionnelle et qui forçe les os à s'allonger  par un astucieux jeu de molettes en créant une cicatrisation.
Malgré le côté très contraignant de la technique,les plusieurs mois de gène occasionnés et le prix de l'opération (une voiture haut de gamme),des centaines de milliers de prolos se mirent frénétiquement dans des situations financières douteuses pour attendre le nirvana des un mètre quatre vingt pour les hommes et des un mètre soixante douze pour les femmes -merci le bourrage de crâne par les médias-
En parlant de crâne,c'est à ce sujet que les choses se compliquèrent car des médecins peu scrupuleux se mirent à proposer le même type de tripatouillage sur la boîte crânienne!
L'idée était d'une simplicité désarmante:il suffisait de sectionner la suture sagittale au laser en partant du trou pariétal (ex fontanelle) pour permettre au divin contenant  de continuer à se développer à son aise,les ados de familles aisées se virent donc affublés d'une sorte de structure ellipsoïdale prenant appui sur la mâchoire supérieure et sur les os frontaux et temporaux et pouvant s'écarter progressivement.
Bien entendu cette pratique barbare n'eut aucun bienfait à part peut être chez certains microcéphales qui s'ignoraient étant donné que c'est plus la complexité structurelle du cerveau que son volume qui détermine son efficience .
Elle engendra par contre de nombreuses infections (encéphalites),provoqua de légères hydrocéphalies qu'il fallut combattre par un processus inverse et surtout ce renouveau de l'art de la torture médiévale entraîna nombre de suicides...

Il serait vain d'énumérer ici tout ce que des individus souvent mal informés et mal inspirés ont voulu pendant cette période faire subir à leur organisme citons en vrac l'adjonction d'un sixième doigt à chaque main pour certains artistes,la pose de muscles artificiels chez des adeptes du culturisme, de détecteurs de mouvement et d'obstacles divers chez des sportifs de haut niveau...
Tout ceci entraîna son cortège de suites post opératoires et de traumatismes psychiques divers ,il fallut assez peu de temps pour que des versions hard discount de "transformations"élaborées fissent leur apparition,inutile de préciser que souvent les composants utilisés et la formation chirurgicale ou cybernétique des praticiens laissaient le plus souvent à désirer.

Dans son infinie sagesse,le Gouvernement de l'époque interdit finalement les modifications corporelles à but non médical ou militaire en 2044 après avoir néanmoins profité d'une substantielle taxe sur ces opérations et après avoir déploré environ 20 000 morts et 250 000 handicapés à vie pour l'Ouest de L'Europe .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire