samedi 2 novembre 2013

"Tintin ,The Lost Anine"(2017)

Suite au décès de Fanny Rodwell en 2017,son mari et héritier universel ,le redoutable homme d'affaires Nick Rodwell se dit qu'après tout,il serait le roi des couillons s'il ne faisait pas fructifier comme ses collègues son patrimoine graphique,enfin,plutôt celui d'Hergé parce qu'à part signer des chèques aux moments opportuns,lui...
Donc,après avoir respecté un délai de deuil raisonnable,Nick fit un appel d'offres pour permettre à des successeurs de l'artiste de continuer à faire vivre ses personnages en les modernisant quand même mais sans en trahir l'esprit.
L'offre si elle concernait en premier lieu les traditionnels ouvrages en bonne vieille 2d était ouverte à tous les médias.
évidemment,les propositions furent pléthore mais hélas leur caractère moderniste refroidit illico le businessman .
La goutte qui fit déborder le vase fut une proposition du studio"Sunrise",collectif de mangakas Japonais:
-Pour séduire le jeune lecteur,il faut "dé-assexuer"Tintin;comme on ne peut pas non plus en faire un Don-Juan,la meilleure solution est de le "re-transcrire" en un ado de seize,dix sept ans,c'est d'ailleurs un ressort narratif traditionnel dans les animés qui permet aux amateurs juvéniles de s'identifier au héros et ouvre la porte à quelques gags graphiques légers censés alléger l'intrigue.
-Qui dit jeune héros dit objet (platonique) de convoitise et par conséquent jeune damoiselle ingénue et peu complexée qui va régulièrement et involontairement teaser le jouvenceau.
Il peut s'agir d'une demi-sœur,d'une cousine éloignée,d'une hypothétique fille du Capitaine Haddock;le mieux serait qu'une pauvre orpheline fasse son apparition à Moulinssart,genre la jeune sauvageonne des Bijoux de la Castafiore mais en un peu plus âgée et avec un cerveau.
-Le Capitaine ne peut pas se contenter se servir de faire valoir à Tintin,il devient donc commandant d'un vaisseau intergalactique (La Licorne) ,comme il a beaucoup bourlingué,il est un peu amoché et intègre dans son organisme des organes synthétiques,comme le chef des chasseurs de primes dans Cowboy-Bebop,malheureusement comme il picole pas mal,ses implants bugent régulièrement,source là aussi de potentiels gags.
Si Tintin ne s’intéresse que de façon théorique à la gent féminine,ce n'est pas le cas du brave Capitaine surtout quand il a un coup dans le porte pipe...
-Milou est remplacé par un chat qui lui aussi sera séduit par la petite orpheline,résultat,pour retrouver son fidèle (hum) compagnon,Tintin devra se livrer à des stratégies plus ou moins douteuses dont l'inévitable issue sera de voir la jeune personne dans le plus simple appareil et dans des situations plus ou moins embarrassantes...
-Le Professeur Tournesol est tout indiqué pour incarner le traditionnel personnage du petit vieux bien gentil mais un peu vicieux et complètement barré;il est le concepteur du Vaisseau et de la plupart des gadgets technologiques qui accompagnent les aventures du jeune héros.
Hélas,le hardware s'use et les capacités cognitives du savant deviennent elles aussi aléatoires...
-Les deux Dupondt sont aussi des émanations de Tournesol.
Fidèles androïdes serviteurs des occupants de Moulinssart,ils ont été hélas hackés par la maléfique Castafiore qui se sert de leur parfaite connaissance des lieux et des occupants pour faire lâchement échouer tous les plans de la fine équipe.
Comme toute construction du Professeur,les robots fonctionnent bien quand ils en ont envie...
-La Licorne voyage de planètes en planètes pour rétablir l'ordre et la justice malgré la créativité et la méchanceté des divers Barons et Empereurs du coin et l’opiniâtreté de Séraphin,un robot-usurier qui tente par tous les moyens de ruiner l'équipage et de provoquer la vente de la base de Moulinssart.

Un grand merci au collectif asterix-chez-les-freaks pour m'avoir inspiré ce modeste récit.

étude de personnage pour "Bianca"la petite orpheline (source:HI-RU-KO)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire