dimanche 10 novembre 2013

"le Tore tue"(2017)

"Le Tore Tue",c'est par cette phrase sibylline et d'un goût douteux que le visiteur du Salon de la Défense terrestre et Aéroterrestre à l'entrée du Parc du Bourget par cette belle matinée du mois de Juin 2017.
Hors qu'est ce que le Tore?
Ses concepteurs ont l'air bien content d'eux!
Renseignements pris,le Tore s'expose au badaud sous la forme navrante d'un boudin de soixante centimètres de matière gélatineuse et vaguement translucide où apparaît sporadiquement des éléments métalliques.,le tout peut se refermer sur lui même comme un collier ,c'est d'ailleurs là tout l'astuce.
Il existe plusieurs versions du bidule,focalisons nous sur la plus courante :le "Strangler"ci dessus décrit.
Le Strangler utilise l'énergie cinétique pour faire fonctionner toutes ses options,il repère sa proie grâce à des capteurs thermiques,de mouvements et d'obstacles et je jette dessus en une impulsion rotatoire de plusieurs centaines de kilomètres heure un peu comme les bonnes vieilles soucoupes volantes des navets de SF des années 60.
Grâce à une architecture sophistiquée et des logiciels adéquats,lesdits capteurs restent efficients malgré ce mouvement exotique;l'énergie cinétique engendrée par le déplacement alimente l’ensemble ce qui fait du Strangler et de ses dérivés une arme très économe en énergie.
Face à sa cible,l'objet a deux options pour tuer sa victime:le bon vieux choc frontal des familles:malgré son poids minime,sa vitesse de rotation suffit à faire des dégâts irréversibles sur le corps humain.
Mais souvent ledit corps est protégé par une armure et un casque,seul le segment du cou reste accessible ;qu'à cela ne tienne,le Tore reprend alors en une fraction de seconde sa condition première de boudin gélatineux grâce à des matériaux à mémoire de forme et s'enroule autour de sa cible avant de réduire par le même biais son diamètre intérieur.
Voilà une arme robuste,discrète,indétectable, bon marché réutilisable et létale,manipulable par le pire crétin illettré,un bijou,une merveille!
C'est quand même beau la technologie!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire