samedi 15 mars 2014

Oh,my,0G!(MNDF/Mars échec)

Quand la spationaute Yoko Shirisho se réveilla par un beau matin de printemps de 2029 (du moins sur Terre,là où elle était,cela ne changeait pas grand chose),elle sentit quelque chose d’insolite dans l'atmosphère générale qui régnait sur le magnifique hangar high tech qui était censé les emmener sur Mars.
Dans un contexte habituel,elle n'aurait pas prêté attention à cette sensation,se serait servi un café bien serré enfin de retrouver tous ses esprits et de dissiper ce malaise mais là,à 30 millions de kilomètres de la Terre,le moindre incident pouvait vous mener direct au cimetière céleste...
Elle chercha donc dans l'historique de la veille s'il n'y avait pas eu d'évènement quelconque corroborant ce que son instinct lui suggérait ,les systèmes de maintien en vie à bord étant parfaitement opérationnels .
C'est en regardant machinalement vers l'indicateur de gravité qu'elle comprit enfin quel était le problème:au lieu d'indiquer les 1,03 G habituels,il n'affichait plus que 0,9 G;que c'était il donc passé?
L'enregistreur de bord version texte ne dévoilant rien,elle entreprit d'afficher une mosaïque de vidéos extérieures qui pourraient lui apprendre peut être quelque incident.
Il y eut effectivement un problème,trois fois rien,une broutille que le système d’alerte automatique décida d'ignorer pour ne pas troubler le sommeil délicat des aventuriers de l'espace : à 0 heure 29,heure terrestre,la longe qui reliait le module orbital dans lequel séjournait les astronautes et le module martien et qui permettait à l'ensemble de créer une pesanteur factice en pivotant sur lui même se mit à briller d'un éclat aveuglant,céda brutalement et laissa s'échapper le précieux véhicule!Comme les radiations enregistrées pendant cet épisode fâcheux ne dépassaient pas les capacités protectrices de l'espace sommeil de l'équipage,pas besoin de les forcer de se mettre à l'abri! 
Après des dizaines d'années de recherches,de tests,de simulations,les ingénieurs de la trentaine d'organismes qui travaillaient sous la responsabilité de la Nasa  n'avaient tout simplement étudié la possibilité d'une telle perte!
En attendant,ils étaient frais nos oiseaux de l'espace car s'ils pouvaient à priori toujours aller vers Mars,ils ne pourraient jamais s'y poser et,malgré l'absence de frottement dans l'espace,l'influence ténue des corps alentours combiné à l"influence grandissante de l'attraction Martienne finirait par lentement stabiliser le véhicule se qui se traduirait par l'absence de gravité;tout allait bientôt flotter joyeusement dans l'habitacle où presque rien n'avait été prévu à long terme pour maintenir artificiellement les objets en place;privés de pesanteur et malgré le matériel de maintien en forme prévu à bord,l'équipage risquait fort de revenir à son point de départ sous la forme de pudding à cause de l 'ostéoporose et de la réorganisation à minima de leur système cardio-vasculaire...



Bonus:un petit essai de ma part:je vous propose de décider de l'avenir qui attend nos aventuriers,à noter que deux des 4 réponses possibles clôt obligatoirement le récit.
Désolé pour le style SMS,j'ai dû jongler avec les limites de l'outil...



Fin du vote le Dimanche 16 Mars à 22h30

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire