mercredi 24 décembre 2014

"60" (2017/MNDF)

Suite au décès consécutif à une crise cardiaque du grimpeur Italien Jiuseppe "Il Spectro"Frantelli dans un hôtel de passe sordide,le tour de France 2020 n'eut pas réellement lieu.
Pour protester contre les demandes abusives des coachs et des sponsors en termes de performances,le peloton dans son intégralité soutenu par les rares responsables d'Amaury Sport Organisation qui n'étaient pas véreux décida de rouler à un rythme décent,transformant la compétition mythique en sympathique rencontre de cyclotourisme.

Le pauvre Frantelli n'était certes pas le premier forçat de la petite reine à casser prématurément sa pipe de surcroît dans une situation compromettante mais il inaugurait apparemment une nouvelle mode dans le monde du cyclisme professionnel:le recours au dopage génétique.L'autopsie de la victime révéla aux légistes incrédules que le sportif était doté d'une capacité pulmonaire de sept litres et demi faisant passer Miguel Indurain pour un pauvre asthmatique et d'une masse graisseuse de deux pour cent qu'on ne retrouvait généralement que chez certains cancéreux en phase terminale.  

S'ils ne voulaient pas finir à la soupe populaire et déplaire à des commanditaires dont la patience n'était pas précisément la première qualité,les responsables de tout le barnum médiatique qu'était le Tour de France devaient trouver rapidement une solution pour instaurer un renouveau,provoquer une cassure par rapport au passé copieusement vérolé de l'épreuve.

C'est en voyant le vénérable Michel Drucker sur un vélo couché qu'un commercial de  Monsanto-Unilever-Danone  émis l'idée d'offrir ce type de monture aux sportifs professionnels en mal de compétition (le tour d’Italie et de Lombardie ayant été interdits en 2018 suite à une affaire de trafic massif de nano-médicaments à usage vétérinaire).
L'avantage du vélo couché est d'abord qu'il permettait à ses utilisateurs d'atteindre des vitesses plus élevées sur le plat ou en descente qu'avec  du matériel conventionnel.
A partir de trente kilomètres heure,une part de plus en plus importante d'énergie musculaire ne sert qu'à lutter contre la résistance de l'air ici divisée par un facteur deux.
Grâce à l'ajout d'un pédalier elliptique invention des années soixante scandaleusement absente des anciens modèles et qui améliore le rendement énergétique du cycliste d'environ quinze pour cent en permettant un meilleur accompagnement mécanique du mouvement des jambes ,les vélos couchés s'avérèrent,conduits pas des hommes surentraînés être de véritables bolides.
Munis d'un carénage partiellement démontable qui en améliorait encore le CX,les vélos pouvaient franchir allégrement les cent kilomètres heure sur le plat,sans doute plus de cent quarante en descente mais aucun motard n'était assez fou pour suivre sur des routes de montagne ces engins hyper maniables .
Les financiers de l'épreuve étaient aussi ravis car la coque du véhicule offrait une surface importante d'exposition pour leurs logos sans commune mesure avec les corps faméliques des conducteurs.Seule l’absence de contact visuel direct avec le coureur une fois l'habitacle fermé pouvait poser problème mais il fut pallié par une captation vidéo interne qui offrait en plus de nombreux paramètres physiques mesurés par des capteurs le spectacle du visage supplicié et ruissellent de sueur de l'athlète.
A l'écran,le spectateur voyait donc une succession d'objets oblongs et bariolés défiler à grande vitesse dans des paysages verdoyants avec en incrustation le visage des principaux animateurs de l'épreuve ,par contre,pour les spectateurs directs,c'était moyen;il ne fallait donc pas être trop avare sur les animations et les gadgets s'il on ne ne voulait pas voir les routes de campagne se vider de ses caravanes et de ses beaufs consanguins et écarlates.
Il fallut revoir le système de ravitaillement suite à la longueur supérieure des vélos,les cyclistes durent donc emporter dans leur carénage une partie plus importante de leur ravitaillement .
Cette mesure combinée au filmage "drone inclusive"de l'évènement relégua enfin aux oubliettes les navrants carambolages du début du Tour qui envoyaient traditionnellement plusieurs dizaines de coureurs aux urgences.

Conséquemment à ces mesures drastiques,le Tour De France 2021 fut un énorme succès populaire et la barre mythique des soixante kilomètres heures de moyenne -quasiment vingt kilomètres de mieux qu'Oscar Pereiro en 2006- fut franchie sur les 6384 kilomètres du parcours rallongé pour l'occasion.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire