mercredi 7 janvier 2015

I comme Icare (AAAARGN!)

Aux journalistes,collaborateurs et défenseurs de Charlie Hebdo qui ont été lâchement assassinés.

J'invite tous ceux qui n'ont pas envie de se farcir un énième article d'indignation envers l'attentat scandaleux et sanguinaire qui s'est déroulé dans les locaux de Charlie-Hebdo et aux alentours de zapper le texte qui va suivre et de visionner l'excellent film d'Henri Verneuil où le personnage incarné magnifiquement par Yves Montand finit par avoir de sérieux ennuis à force de poser des questions et de soulever des problématiques qu'il n'aurait pas dû.
L’intérêt majeur de ce chef d’œuvre hormis son côté dénonciateur est la performance inédite de l'acteur principal qui d'obscur gratte papier terne et sans envergure devient peu à peu par nécessite intérieure un ardent défenseur de la vérité méthodique,énergique,jusqu'au boutiste.

Si vous lisez encore ceci, tant pis pour vous

La version officielle concernant ce qui vient de se passer dans les locaux de Charlie Hebdo est à mon humble avis tout simplement grotesque:trois peigne culs font irruption devant l'immeuble abritant plusieurs rédactions dont celle du journal satirique et deux d'entre eux pénètrent dans les locaux à l'arrache,tuent un professionnel de la protection rapprochée après s'être"trompés d'entrée";pas de bol,l'entrée de l'immeuble était une véritable passoire à cause des travaux donc indéfendable et c'était pile poil le moment où l'équipe du journal au grand complet se réunissait pour son briefing hebdomadaire,quelle poisse;la chouma! 
Soyons sérieux:ceci est une opération de liquidation de personnalités d'une qualité para- militaire!
-Timing parfait
-Le policier qui protège l'entrée est apparemment neutralisé en quelques secondes
-Les assassins tirent pendant au moins cinq minutes au plein cœur d'une ville ultra sécurisée et pourrie de caméras mais peuvent s'enfuir ensuite sans problème utilisant au moins deux véhicules,donc:prévision d'au moins un itinéraire de fuite avec plusieurs étapes.
Convenons en,ce n'est pas un plan monté par trois merdeux à qui on aurait d'une façon ou d'un autre lavé le cerveau;ça vient de haut cette affaire,ça pue le 11 septembre à plein nez!
Un détail en particulier est bizarre car les hommes cagoulés s'autoproclament "défenseurs de l'Islam" et profèrent quelques mots en Arabe.Hors pourquoi croirait on sur parole deux psychopathes qui viennent froidement et méthodiquement d’assassiner une douzaine de personnes,à ce compte là,je vais acheter un cache nez, aller balancer deux ou trois expressions en Japonais que j'ai laborieusement apprises en regardant des animés,aller baffer un type et hop,je suis un délinquant asiatique...

Ceci n'engage que moi mais il y à mon avis de nombreuses personnalités politiques et surtout de la finance qui sont surement ravis de voir d'aussi coriaces détracteurs se faire tirer dessus comme des lapins,ils vont pouvoir plus sereinement continuer leurs sales petites magouilles et cracher encore plus intensément sur la liberté d'expression et la liberté individuelle tout en prétendant les défendre en faisant semblant de combattre ce qui n'est très probablement que le lampiste de service.
J'arrête ici les frais car les trois quarts de ceux qui m'ont lu jusqu'ici pensent de toutes façons que je ne suis qu'un conspirationniste parano à deux balles et je n'ai pas envie de consacrer les au moins deux heures nécessaires à leur faire changer au moins partiellement d'avis
J'invite plutôt les sceptiques à visionner à toutes fins utiles le film qui va suivre et qui en plus d'être une grande leçon d'esthétisme est redoutablement argumenté;et n'oubliez pas les vingt quatre heures de haine décrétées par le Grand Vizir en personne,sinon la police de la pensée va venir vous botter le cul!



Additif du 08/01/2015
Ce sont bien hélas des extrémistes "Islamistes"qui sont à l'origine de cette horrible boucherie.
Ceux ci heureusement ne parviendront pas à leur objectif:museler les courants de pensée qui ne leur conviennent pas,par contre,on va se manger une telle vague de parano sécuritaire que la liberté d'expression risque quand même de prendre une méchante baffe.
Bientôt,plus une parole,plus la moindre virgule n'échappera aux services spéciaux et les criminels en question auront malgré tout réussi en plus d'avoir anéanti un pan de notre culture à instaurer un climat de merde comme dans les pays où sévit la charria.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire