jeudi 22 janvier 2015

"Plastic Chooz"-2ème partie:"le témoin"(2017/MNDF)

Je suis parti sur un texte en quatre ou cinq parties,j'espère que je n'aurais pas la flemme de le terminer comme d'habitude.
Je rappelle aux éventuels protestataires que ceci est une fiction,que les faits relatés ne le sont qu'à travers des personnages forcément partiaux et que la majorité des récits concernant leur/notre futur et leur passé sont narrés depuis les années 2047 ou 2063 .

Gérard Menvussa n'en menait pas large.Il était le seul témoin que Grouik T.V,la chaîne ardennaise franco-belge avait réussi à contacter qui acceptait de donner son avis sur le côté folklorique de la maintenance de Chooz B,élément clef dans le déclenchement de la catastrophe du 8 mai.
Grouik T.V avait eu début 2018 son petit quart d'heure de gloire en devenant symboliquement la millième chaîne de télévision:suite à la dérégularisation de l'audiovisuel par le gouvernement Sarkozy,le nombre de canaux monta jusqu'au chiffre hallucinant de 3598 dont la plupart n'étaient que des chaînes Youtube à peine améliorées .Les chaînes historiques ne s'en remirent jamais hormis Arte qui tira intelligemment son épingle du jeu.
Donc c'est une silhouette bourrue aux mains arthritiques qui s'installa le 20 juillet 2018 dans les modestes locaux de ce allait devenir la grande chaîne d'info de référence.
-C'est pas peu dire que c'était un sacré bordel la d'dans.A la base je voulait pas y aller dans c't usine à gaz rapport au Kévin-Peter mon n'veu qui y avait été une fois et qu'il était rev'nu avec les mains à moitié cramées à l'acide,ça donne pas envie.
Pis les z'aut'pignoufs au Pôle Emploi y'z'ont insisté comme quoi il fallait que j'y vas que sinon,couik les allocations,qu'y z'avaient besoin d'un plombier et que c'était chaud vu le pont du 7 et du 8 mai ,donc,j'y suis z'allé.
-Et c'est là que vous avez constaté que les responsables prenaient des libertés avec les normes de sécurité?
-Ben carrément!Le premier truc qui m'a choqué c'est quand y mon r'mis une tenue de sécurité;sécurité mon cul,c'était juste une sorte de tenue jetable style comme dans les abattoirs,j'bossais sur le circuit estérieur mais quand même...
Pis là y z'ont dis à moi pis au trois z'aut gugusses qui étaient avec moi:y'a une fuite,il faut la colmater.Non,sans déconner ,y'avait une de ces vapeurs,heureusement que c'était que de la flotte que sinon on aurait brillé dans le noir pendant trente ans!
-Donc,on vous appelle pour réparer une fuite sur une des conduites qui acheminent la vapeur sous pression depuis le circuit externe vers les turbines.
-oué.Le type y'nous dis donc:y'a une fuite,vous avez quatre heures,après on remet le machin en route.Donc on y regarde aux deux conduites qui étaient suspectées avec une lampe spéciale et paf!,au bout d'un quart d'heure,on trouve le problème.Le tuyau l'était foutu de chez foutu,une fissure longue comme ma main,ça avait l'air profond,je dis au gus qui faut pas s’amuser à réparer un truc pareil,qui faut changer toute la pièce.
-Et alors?
-L'aut'y m'dis que c'est prévu pour dans six mois le remplacement de la pièce dans le carnet d'entretien,qui fallait commander le truc et qu'en attendant 'fallait qu'ça tienne...
-Il n'y a pas dans ce cas là un circuit de dérivation,de sécurité,de conduites supplémentaires en cas de problème ?
-Si mais ils avaient "oublié" de faire les vérifications,y voulaient pas prendre le risque.Je leur ai dit que je pouvait y jeter un oeuil avec mon équipe-si on peut appeler ça une équipe-,que ça prendrait une demi journée grand max et que ça serait plus sûr.
-Et alors?
-Y m'ont dit de pas faire le malin et de réparer ,que ça craignait pas parce qu'la centrale elle tournait plus qu'à 50% que sinon le circuit de refroidissement il appréciait pas.Si on voulait mon avis,on était pus dans une centrale mais carrément dans une pissotière,en attendant à tailler le bout de gras comme ça ,il nous restait pus que trois heures pour limiter la casse.
-Donc, vous avez fait une réparation de fortune et la centrale a été remise en route ,les conduites ont claqué le lendemain à cause de leur fragilité et d'une mauvaise commande déclenchée par un responsable suite à des données erronés.
-En fait,c'est plus compliqué que ça pass' qu'en fait,y z'ont tout d'abord remis la sauce dans le tuyau qu'on avait réparé pis,avant de partir,celui qui était mon chef a eu des r'mords et a finalement fait passer la pression dans les tuyaux auxiliaires .
-Bonne idée à priori
-Oui,sauf que les machins y z'avaient pas vu un inspecteur depuis dix ans,y z'ont pêté aussi sec. Mon bidouillage a ensuite claqué lui aussi mais ils avaient réussi entre temps à réduire l'activité au minimum.Si ces couillons nous avaient donné deux jours pour faire qu'chose de prop',y'aurait pas eu tout ce merdier.Les transfos et les fils auraient tout de même sauté mais la centrale elle serait pas foutue!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire